Estime de soi

Ne soyez pas la victime d’un Pervers Narcissique, qu’il soit un homme ou une femme

4 comments

« Si nous jetons un cristal par terre, il se brise, mais pas n’importe comment, il se casse suivant ses lignes de clivage en des morceaux dont la délimitation, bien qu’invisible, était cependant déterminée à l’avance par la structure du cristal. Des structures fêlées et fissurées de ce genre, c’est aussi ce que sont les malades mentaux ». Sigmund Freud (Neurologue et Psychanalyste).

Une structure de personnalité révèle autour de quoi s’est construit notre psychisme. Le psychisme étant entendu comme l’ensemble des processus internes de pensées, d’affectivité et de volonté, conscients et inconscients qu’on retrouve chez un individu.

La structure de personnalité n’est donc pas quelque chose de temporaire, mais plutôt de permanent. Elle détermine notre mode relationnel vis à vis des autres, notre manière de percevoir le monde et notre manière de nous penser dans notre environnement.

Le problème se pose quand cette structure bascule du côté du trouble, et commence à poser des difficultés au niveau personnel, familial ou social.

On parle alors de troubles de la personnalité.

Je parlerai ici de la personnalité narcissique et des différentes « pathologies » qui lui sont associées: le trouble de la personnalité narcissique, et le pervers narcissique.

blackpsyNe soyez pas la victime d’un Pervers Narcissique, qu’il soit un homme ou une femme
Lire la suite

La dépendance affective ou le fait de compter excessivement sur l’autre pour nous rendre heureux(se)

No comments

Un amour parental absent ou insuffisant dans l’enfance est un facteur propice à la blessure d’abandon.

Pour se développer harmonieusement, un enfant a besoin de l’amour inconditionnel de ses deux parents. Si ces derniers sont absents, indifférents ou émotionnellement indisponibles, l’enfant se sentira « abandonné », « rejeté » et mal aimé.

Il aura également du mal à développer une bonne estime de soi; Et à l’âge adulte, il est fort probable qu’il souffre de dépendance affective.
La dépendance affective peut se définir comme « la vie à travers l’autre ».
La personne qui en souffre veut « être aimée de manière inconditionnelle » par son partenaire.

Elle a un besoin avide d’attention, de reconnaissance et d’émotions fortes.En outre, elle vit dans la peur constante d’être quittée, de se retrouver seule et vide.

blackpsyLa dépendance affective ou le fait de compter excessivement sur l’autre pour nous rendre heureux(se)
Lire la suite

Insultes, menaces, humiliations. Etes-vous victime de violence psychologique dans votre couple?

No comments

La violence psychologique peut être considérée comme une stratégie de destruction insidieuse réalisée par une personne vis à vis d’ une autre.  Follingstand et Dehart (2000) la définissent comme « la destruction systémique de l’estime de soi ou du sentiment de sécurité d’une personne, qui survient dans des relations où il y a des différences de pouvoir et de contrôle ».

Elle n’est certes pas aussi visible que la violence physique, mais elle existe néanmoins et fait de nombreux dégâts.On peut la retrouver dans différentes situations, à savoir: à l’école, au travail ou en famille.

Lorsqu’elle est vécue au sein du couple, elle aboutit à l’installation progressive d’une relation de type dominant-dominé.

La violence psychologique est toutefois à différencier des actes isolés ou des situations conflictuelles temporaires. Elle se caractérise par la fréquence et la durée.

C’est un ensemble de comportements abusifs, intentionnels, prolongés et répétés, à l’égard d’une personne précise. Ce faisant, la victime finit par perdre totalement l’estime d’elle-même et se retrouve au fil du temps, prisonnière des sentiments comme la culpabilité, la honte, et l’angoisse.

blackpsyInsultes, menaces, humiliations. Etes-vous victime de violence psychologique dans votre couple?
Lire la suite

Je suis noir(e) et je fais une dépression. Comment est-ce possible? qui peut m’aider?

4 comments

La dépression est une maladie qui peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur la santé mentale, si elle n’est pas prise en charge assez tôt.

Il existe toutefois une différence entre  « une dépression » et « une déprime ».

La déprime est un changement d’humeur temporaire provoqué par des circonstances désagréables. Elle se caractérise par la tristesse, une baisse de motivation, « un moral dans les chaussettes », ou encore un découragement global.

La vie n’étant pas un long fleuve tranquille, tout le monde déprime à un moment ou à un autre. C’est donc un ÉTAT  « normal » et habituel chez les êtres humains. Elle dure en général quelques jours et on s’en remet spontanément.

Contrairement à la dépression, elle n’entraîne pas un processus de dévaluation personnelle.

La dépression par contre est une MALADIE. Et qui dit maladie dit prise en charge psychologique ou médicale en fonction de la gravité des symptômes.

Elle se caractérise par une grande détresse, une souffrance  profonde, ainsi qu’un sentiment global d’impuissance. Elle peut avoir une forme légère, modérée ou sévère.

Celui qui fait une dépression perd de l’intérêt pour le monde extérieur. Il se replie sur lui-même  et rumine sans cesse ses idées noires. Il veut rester SEUL.

blackpsyJe suis noir(e) et je fais une dépression. Comment est-ce possible? qui peut m’aider?
Lire la suite

Mal-être au travail, quand l’adversité se transforme en harcèlement moral

No comments

L’adversité comme condition inhérente à la vie en groupe peut se manifester dans différents domaines de notre vie.Tout le monde ne peut pas nous aimer ou nous accepter tels que nous sommes. Tout le monde ne sera pas toujours d’accord avec notre façon de faire ou de penser. Si cette situation est déjà assez inconfortable dans notre vie privée, elle l’est encore davantage dans la vie professionnelle.

Avoir un emploi est une chose, mais se sentir bien dans son environnement de travail en est une autre. Nous ne choisissons ni nos collègues, ni nos supérieurs hiérarchiques, et encore moins nos conditions de travail. Nous sommes donc obligés de composer avec une multitude d’éléments pouvant à tout moment impacter notre bien-être.

Quand l’ambiance de travail commence à se dégrader, si les choses ne sont pas prises en main assez tôt, certains conflits et désaccords peuvent rapidement évoluer en harcèlement moral.

blackpsyMal-être au travail, quand l’adversité se transforme en harcèlement moral
Lire la suite

A toi, qui en veut encore à ton père ou à ta mère d’avoir été absent(e), ou de t’avoir blessé(e)

22 comments

La qualité des relations affectives que nous avons entretenues (ou pas) avec nos parents constitue avec le temps, l’empreinte qui influencera nos choix amoureux et notre comportement relationnel une fois devenus adultes.

Les conflits non résolus, les émotions réprimées,la rancune, et les non-dits sont autant de facteurs qui nourrissent la souffrance de l’enfant qui est en chacun de nous.

Certains parents ont été absents, voire inexistants. Parfois même, on ne les a pas connus. On en a souvent entendu parler sans pouvoir y mettre un visage , ou y accrocher un parcours de vie.

D’autres encore sont décédés, partis trop tôt avant qu’on ait eu le temps de les connaître, de les aimer suffisamment et de nous laisser aimer par eux.

Ceux qui ont été présents n’ont pas toujours fait les bons choix, ni eu les bonnes attitudes envers nous.

blackpsyA toi, qui en veut encore à ton père ou à ta mère d’avoir été absent(e), ou de t’avoir blessé(e)
Lire la suite

Abus sexuels pendant l’enfance, quelles répercussions possibles à l’âge adulte?

No comments

Pour ceux et celles qui ont grandi en Afrique, il était habituel de côtoyer des adultes qui nous prenaient parfois sur leurs genoux, ou dans leurs bras. Dans un environnement communautaire, plusieurs personnes gravitent en général autour des enfants; la famille proche ou élargie (oncles, tantes, cousins, cousines), les employés de maison, les voisins, ou encore les amis.

Les gestes affectueux envers un enfant n’ont à la base rien de rédhibitoire, au contraire, ils participent à son épanouissement et favorisent le développement de liens affectifs.

Le problème se pose lorsque ces gestes et comportements portent atteinte à l’intégrité physique et morale de l’enfant en question. Tous les adultes ne sont pas toujours bien intentionnés, et un enfant n’a malheureusement pas la maturité nécessaire pour détecter un prédateur sexuel et s’en protéger.

blackpsyAbus sexuels pendant l’enfance, quelles répercussions possibles à l’âge adulte?
Lire la suite

Relations amoureuses et échecs. De la nécessité d’apprendre à choisir un (e) partenaire et à gérer une relation de couple.

No comments

De nos jours, hommes comme femmes, tout le monde se plaint. Il semblerait qu’il soit devenu difficile de trouver un(e) partenaire avec qui construire sa vie. Et quand bien même on réussit à se mettre en couple, les plaintes continuent à fuser … d’une autre manière.

La banalisation de la notion d’engagement ainsi que la montée de l’individualisme (mon intérêt d’abord) poussent à la multiplication des relations éphémères ou intéressées. Tous les moyens sont bons pour se mettre à l’abri.

Au sein d’une même communauté, on se méfie les uns des autres. En cas de problèmes relationnels, les hommes  sont traités de « gigolos », de « vauriens », et de « profiteurs ». Les femmes pour leur part sont traitées de « panthères », d’araignées » ou de « matérialistes, calculatrices ».

blackpsyRelations amoureuses et échecs. De la nécessité d’apprendre à choisir un (e) partenaire et à gérer une relation de couple.
Lire la suite