Le partage d’images violentes et macabres sur les réseaux sociaux, quel impact sur ma santé mentale?

2 comments

A l’ère du numérique, la transmission d’informations n’a jamais été aussi facile. N’importe qui peut prendre une photo ou une vidéo et la partager sur les réseaux sociaux. Au delà des nombreuses questions éthiques que ce phénomène peut soulever ,  on pourrait se poser la question de savoir si tout ce qui est communiqué relève forcément de l’information.

« On qualifie d’information toute donnée pertinente que le système nerveux central est capable d’interpréter pour se construire une représentation du monde et pour interagir correctement avec lui ».

Cette définition tirée de Wikipédia souligne l’importance pour le cerveau humain de traiter toute information qu’il reçoit.

Or, traiter une information, c’est la comprendre, lui donner un sens, une signification. Et pour ce faire, les éléments de contexte sont parfois indispensables.

Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas des photos et vidéos qui circulent sur Facebook ou sur d’autres réseaux sociaux. Les images mettent en scène une mort violente où des corps mutilés sont présentés comme preuves d’un ou de plusieurs faits divers.

blackpsyLe partage d’images violentes et macabres sur les réseaux sociaux, quel impact sur ma santé mentale?
Lire la suite

Célibataire? oui, Seul(e)? non. Quelles sont les nuances?

4 comments

Dans le langage courant, on a l’habitude d’utiliser le terme « célibataire » pour désigner une personne seule. Or, le célibat est un statut qui peut recouvrir plusieurs réalités. Le dictionnaire est assez clair sur le sujet car il le définit comme « l’état d’une personne qui n’est pas mariée ».

Être célibataire ne veut donc pas dire être seul (e). Vous pouvez être célibataire mais vivre en couple, ou avoir un(e) partenaire amoureux(se) ou de circonstance.

Combien de femmes ou hommes célibataires entretiennent une ou plusieurs relations parallèles ? Je n’ai certes pas fait de statistiques sur le sujet, mais je pense qu’il doit y en avoir quand même pas mal. Il n’y qu’à observer la multiplication des amitiés « sexuelles » ou des relations de convenance. Que ce soit pour avoir un peu de compagnie, un peu de tendresse, ou tout simplement pour assouvir les besoins naturels.

Partant de ce constat donc, on peut tout à fait être célibataire et entretenir différentes formes de relations.

Les besoins évoluant avec l’âge, on peut se sentir à l’aise dans une relation platonique à un moment donné, mais rechercher une relation plus stable à un autre moment.

blackpsyCélibataire? oui, Seul(e)? non. Quelles sont les nuances?
Lire la suite

Quels sont les besoins d’un enfant en fonction de son âge? et comment y répondre en tant que parent?

No comments

L’attachement est le lien qui nous lie à nos parents ou aux adultes qui ont pris soin de nous quand nous étions enfants. Si cet attachement est sécurisant, l’enfant l’utilise comme base de sécurité pour explorer le monde et nouer des connexions sociales.

La qualité de cet attachement renseigne si l’enfant peut compter ou pas sur la protection de ses parents en cas de menace extérieure.

Si on observe des enfants qui jouent, très souvent, certains reviennent vers leur père ou mère en cas de frustration, de peur ou de tristesse. La réaction des parents dans ce genre de situations va déterminer la base de sécurité de l’enfant.

blackpsyQuels sont les besoins d’un enfant en fonction de son âge? et comment y répondre en tant que parent?
Lire la suite

Comment éduquer mon enfant dans une société moderne? quelles transmissions? quels apprentissages?

No comments

Dans toutes les sociétés on retrouve des schémas éducatifs, visant à faciliter la transmission de connaissances ou de savoirs acquis depuis des générations. Cette transmission constitue la base de toute socialisation et des relations intergénérationnelles.

Toutefois, la définition de l’éducation n’est pas toujours partagée et elle peut varier fortement d’une société à une autre. Pour certains auteurs (Flahault), il est essentiel de faire une différence entre l’éducation et l’instruction.

L’instruction renvoie à l’acquisition des connaissances via l’enseignement. Tandis que l’éducation vise l’apprentissage des valeurs culturelles ainsi que des savoirs , savoirs-faire et savoirs-être spécifiques, nécessaires à la vie en société.

Le rôle éducatif est dévolu aux parents, tandis que l’instruction reste l’apanage de l’école.

blackpsyComment éduquer mon enfant dans une société moderne? quelles transmissions? quels apprentissages?
Lire la suite

Drame d’Eseka, séquelles psychologiques et traumatismes potentiels. Comprendre pour mieux agir

No comments

Une catastrophe humanitaire peut être définie comme un événement naturel ou accidentel, survenant à l’improviste et causant la mort de nombreuses  personnes. On peut en être témoin ou victime.

Outre les séquelles physiques, il est également courant d’observer des séquelles psychologiques, plus ou moins graves, à court ou à long terme.

Selon l’association américaine de psychiatrie, un événement est dit « traumatique » lorsqu’une personne est confrontée à la mort, à la peur de mourir, ou lorsque son intégrité physique ou celle d’une autre personne est menacée.

Exemples: catastrophes naturelles, accidents de transport graves, explosions…

Cet événement doit également provoquer une peur intense, ainsi qu’un sentiment d’impuissance et d’horreur.

Pourquoi me direz-vous?  tout simplement parce qu’un événement traumatique (un fait) ne provoque pas automatiquement un traumatisme (le vécu). Par conséquent, les émotions et les pensées que la personne entretient vis à vis de l’événement en question, vont jouer un rôle primordial sur la manière dont elle va se sentir, après la catastrophe.

blackpsyDrame d’Eseka, séquelles psychologiques et traumatismes potentiels. Comprendre pour mieux agir
Lire la suite

La famille, mon meilleur allié ou mon pire ennemi?

No comments

La famille comme entité sociale se définit préalablement par les liens de sang. Qu’elle soit nucléaire ou élargie, tous les membres qui la composent partagent un lien de parenté. Par conséquent, la famille dont nous sommes issus détermine nos origines.

En tant que premier lieu de socialisation, de transmission et d’apprentissage, elle joue un rôle important dans le développement de ses membres. C’est dans la famille que nous apprenons les comportements sociaux et les valeurs indispensables à la vie en société. Notamment,  le respect, la politesse, la solidarité, le sens de la famille, la vertu, l’amour de soi et des autres, etc.

Cependant, les liens de sang ne sont pas toujours synonymes de liens de cœur. S’il est vrai que l’appartenance familiale se définit par les liens de sang, ces derniers ne préjugent en rien la qualité des relations entre les membres d’une même famille.

blackpsyLa famille, mon meilleur allié ou mon pire ennemi?
Lire la suite

Abus sexuels pendant l’enfance, quelles répercussions possibles à l’âge adulte?

No comments

Pour ceux et celles qui ont grandi en Afrique, il était habituel de côtoyer des adultes qui nous prenaient parfois sur leurs genoux, ou dans leurs bras. Dans un environnement communautaire, plusieurs personnes gravitent en général autour des enfants; la famille proche ou élargie (oncles, tantes, cousins, cousines), les employés de maison, les voisins, ou encore les amis.

Les gestes affectueux envers un enfant n’ont à la base rien de rédhibitoire, au contraire, ils participent à son épanouissement et favorisent le développement de liens affectifs.

Le problème se pose lorsque ces gestes et comportements portent atteinte à l’intégrité physique et morale de l’enfant en question. Tous les adultes ne sont pas toujours bien intentionnés, et un enfant n’a malheureusement pas la maturité nécessaire pour détecter un prédateur sexuel et s’en protéger.

blackpsyAbus sexuels pendant l’enfance, quelles répercussions possibles à l’âge adulte?
Lire la suite

Perdre un être cher ici, perdre un être cher au pays, l’impact de la distance sur le processus de deuil

No comments

La mort est un phénomène universel, qui est géré de manière différente en fonction des sociétés, des cultures et des époques. Perdre un être cher n’est pourtant jamais facile à vivre, d’autant plus si nous sommes absents, ou très loin.

Le deuil en tant que perte, a des répercussions à différents niveaux. Répercussions économiques, sociales, identitaires. Du jour au lendemain, on devient veuf, veuve, orphelin, ou alors  financièrement dépendant, pauvre, ou dépouillé de toute source de revenus.

La perte engendrée bouleverse ce qui était et impose le changement, l’adaptation. Et dans cette optique, toute personne qui résiste est forcément appelée à souffrir.

blackpsyPerdre un être cher ici, perdre un être cher au pays, l’impact de la distance sur le processus de deuil
Lire la suite