Carnets d'une psychologue noire

Quels sont les besoins d’un enfant en fonction de son âge? et comment y répondre en tant que parent?

No comments

L’attachement est le lien qui nous lie à nos parents ou aux adultes qui ont pris soin de nous quand nous étions enfants. Si cet attachement est sécurisant, l’enfant l’utilise comme base de sécurité pour explorer le monde et nouer des connexions sociales.

La qualité de cet attachement renseigne si l’enfant peut compter ou pas sur la protection de ses parents en cas de menace extérieure.

Si on observe des enfants qui jouent, très souvent, certains reviennent vers leur père ou mère en cas de frustration, de peur ou de tristesse. La réaction des parents dans ce genre de situations va déterminer la base de sécurité de l’enfant.

Si ses parents sont chaleureux, attentifs, et rassurants, alors, il peut retourner vers les autres en ayant confiance en lui. Par contre, si ses parents sont froids, distants, ne lui accordent pas ou peu d’attention,  et n’interviennent pas en cas de conflits avec les autres, alors il aura tendance à rester dans son coin, et à moins explorer son environnement, donc à moins socialiser. Car au fond de lui, il se dit qu’en cas de problèmes, il ne peut compter sur personne.

Par la suite, le type d’attachement que nous avons développé dans l’enfance influence fortement notre comportement social à l’âge adulte.

Les enfants qui ont pu développer un attachement sécurisant avec leurs parents (ou les adultes qui ont pris soin d’eux) ont confiance en eux et sont en général très extravertis. Ils n’hésitent pas à demander de l’aide à leur entourage et à aller vers les autres.

Par contre, ceux qui ont développé un attachement insécure, ont peu confiance en eux et voient en général le monde et les autres comme « dangereux ». Ils sont souvent introvertis et ont pris l’habitude de se débrouiller seuls dans la vie. Ils n’osent pas demander de l’aide car ils ont peur qu’on leur dise non ou qu’on ne les écoute pas,comme quand ils étaient petits. Ils ont peu d’amis et vont difficilement vers les autres.

Pour aider nos enfants à construire un bon style d’ attachement, il faudrait déjà connaître leurs besoins.

Quels sont les besoins des enfants ? et quelles sont les tâches attendues des parents?

1- Entre 0 et 2 ans se construit la base de sécurité et l’image de soi

Prendre le temps de regarder l’enfant dans les yeux et de lui adresser des paroles positives. Il a besoin que ses parents lui renvoient une bonne image de lui. Son principal outil de communication pendant cette période est la vision, donc le regard. S’il voit dans les yeux de ses parents de la bienveillance, alors il pourra facilement leur faire confiance et rechercher leur présence.

Répondre aux sollicitations de l’enfant dans un timing approprié. Quand il pleure ou se met en colère, ne pas réagir trop tôt, ou trop tard. La frustration lui apprendra à réguler son comportement et à développer la patience. Il ne se laissera pas déborder par ses émotions.

Les enfants ont besoin de nourriture affective: ne pas les repousser quand ils recherchent le contact, les prendre dans les bras, les câliner de temps en temps, leur dire qu’on les aime même quand on les punit.

2- Entre 2 et 4 ans se construit l’autonomie et l’affirmation de soi

L’enfant commence à parler et marcher. Il prend conscience qu’il est un être différent de ses parents et l’exprime clairement par la négation. Il dit « Non » à tout et veut tout faire seul: manger, s’habiller, marcher.

Cette négation est le début de l’affirmation de soi. La réaction de son entourage à ce propos va l’encourager ou pas à développer son assertivité.

Une éducation trop stricte peut être un frein au développement de cette affirmation de soi , pourtant indispensable pour la vie en société. Si un enfanta a peur de ses parents, il n’osera pas exprimer ses besoins et son individualité. Il va se conformer à ce qui est attendu de lui.

La socialisation proprement dite débute également à cette période.

Dans les jeux par exemple, l’enfant est confronté à ses pairs et doit saisir l’occasion pour apprendre à s’exprimer et à se faire respecter. C’est aux parents de lui apprendre à se positionner et à se défendre dans un groupe. Ne pas se laisser frapper sans réagir par exemple.

A ce stade de son développement, le rôle des parents est de lui apprendre les règles ( l’obéissance, l’autorité, le périmètre géographique à l’intérieur duquel il peut se déplacer tout seul, etc). Ce cadre va lui servir de repères pour pouvoir gérer son autonomie. Il pourra également intégrer la différence entre le permis et le défendu.

Laisser l’enfant s’exprimer permet d’avoir accès à ses pensées et de l’aider ensuite à les ajuster à la réalité.

3- Entre 4 et 7 ans se construit l’identité « sexuée »

L’enfant prend conscience de sa différence sexuelle, il est un garçon ou une fille. Les relations avec ses parents sont parfois influencées par le complexe d’œdipe, qui se manifeste par l’attachement des enfants envers le parent du sexe opposé.

Si cette relation se passe bien, le petit garçon va intérioriser l’image de sa mère et plus tard, aura tendance à être attiré par les femmes qui lui ressemblent (en termes de comportement et de caractère). Pareil pour la petite fille qui sera plus tard attirée par des hommes ayant une certaine ressemblance avec son père.

Par contre, si les relations avec les parents ne se sont pas bien déroulées, l’enfant peut manifester  le désir profond de ne jamais ressembler à ses parents , et de ne jamais avoir un partenaire comme son père ou sa mère.

La relation parentale est la première relation affective que connait un enfant. On parle du phénomène « d’empreinte ». Notre manière d’aimer en tant qu’adulte, découle de cet amour, qu’on a reçu ou pas,de leur part.

Pendant cette période, le rôle des parents est d’apprendre aux enfants les différences entre les sexes. La mère doit apprendre à sa fille ce que c’est qu’être une femme, et à son fils comment se comporter avec les femmes. Le père doit apprendre à son fils ce que c’est qu’être un homme et à sa fille comment se comporter avec le sexe opposé.

C’est à cette période qu’est introduite la morale et l’interdit de l’inceste.

4- Entre 7 et 11 ans se renforce l’identité sexuelle

C’est la pré-adolescence,le prémisse des transformations physiques. L’enfant commence à changer et prend de plus en plus conscience de sa différence sexuelle.

Il cherche à se construire un réseau d’amis, et le groupe commence peu à peu à prendre de la place dans son univers. A cette période, beaucoup de questions se bousculent dans sa tête.

En tant que parents, il est conseillé de s’intéresser à ses opinions, et à ce qu’il pense de toutes ces transformations. Expliquez-lui les changements physiques dont il est l’objet et faites lui des compliments de temps en temps. Il a besoin d’intégrer une nouvelle image corporelle et elle doit être appréciée.

Dites-lui que vous lui faites confiance même s’il fait des erreurs, encouragez-le à persévérer. Donnez-lui des responsabilités à la maison, il se sentira valorisé.

Si c’est possible pour vous, associez-le à vos activités extérieures, faites des choses ensemble.

5- Entre 11 et 16 ans, l’adolescence et le besoin d’indépendance

Les adolescents ressentent un énorme besoin d’indépendance. Ils oscillent entre l’envie de voler de leurs propres ailes, et le besoin de rester près des parents.La puberté et la poussée hormonale qui va avec, occasionne les changements d’humeur assez fréquents. D’où la naissance des conflits avec les parents.

Certains problèmes non résolus peuvent également ressurgir à cette période. Je prends l’exemple des enfants qui ont grandi sans le deuxième parent. La carence affective qu’ils ont pu ressentir peut se transformer en colère ou en violence.C’est une période où la question de l’identité refait surface. Qui suis-je?

L’adolescent ira souvent chercher ses réponses auprès de ses pairs. L’amitié va prendre une place prépondérante dans sa vie. Le groupe deviendra une espèce de « deuxième famille ». C’est pourquoi il est important de surveiller ses fréquentations et de connaître tous ses amis. Le désir de plaire et d’être accepté par ses « potes » peut parfois pousser à faire des choix inconsidérés.

C’est une période pendant laquelle tous les adolescents ont besoin d’informations claires et précises sur la sexualité et sur les relations amoureuses.

Le rôle des parents est de fournir l’information dont ils ont besoin pour entrer peu à peu dans le monde d’adulte. Il ne faut pas attendre qu’ils posent des questions. Parfois, il faut anticiper.

Rappelez les règles importantes (scolarité, tâches ménagères, horaires d’entrée et de sortie, etc) et ne les négociez pas. Octroyez toutefois un peu de liberté pour les besoins de socialisation. Faites-leur peu à peu confiance et aidez-les à devenir autonomes. Expliquez-leur comment la société fonctionne et apprenez-leur les bases d’une vie indépendante.

Pour éviter qu’ils s’éloignent de vous, proposez régulièrement des activités en famille.

La parentalité, une fonction permanente

Au fur et à mesure que les enfants grandissent, leurs besoins changent et évoluent. En tant que parents, nous devons savoir nous adapter pour pouvoir leur offrir ce dont lls ont vraiment besoin.

On ne cesse jamais d’être parents. Même quand ils auront quitté la maison, continuez à leur donner amour, protection, soutien et conseils. Et cela, de manière inconditionnelle.

 

Bl@ckPsy

blackpsyQuels sont les besoins d’un enfant en fonction de son âge? et comment y répondre en tant que parent?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *